banner


accès intranet


retour intranet




Clement MENANTEAU

2011

Informations personnelles

Diplômé de ECOLE D'INGENIEUR-CENTRE D'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR INDUSTRIEL
Courriel Clement.MENANTEAU@cma.ensmp.fr

Mission OSE

Organisation/Entreprise

EDF DME

Lieu de la mission

Courbevoie

Mission

Intégration du véhicule électrique dans l’habitât résidentiel

Résumé de la mission

Crise économique, sites de production au ralenti, carnets de commande à trou, plans sociaux fréquents, préoccupations environnementales, prix du litre de l’essence flirtant avec les 2€, la situation de la filière automobile en France est préoccupante tant pour les constructeurs que pour les consommateurs. Le marché de l’automobile, à bout de souffle, étouffé par la concurrence des pays asiatiques, a besoin d’air. Ce contexte sombre a récemment ramené le véhicule vert, notamment électrique, sur le devant de la scène. La solution semble simple et les moyens de déploiement du véhicule électrique (VE) ont récemment été renforcés par le gouvernement. Pourquoi alors, une fois de plus, avec une électricité nationale des moins chère d’Europe, des bonus à l’achat couvrant 30% de son prix, le véhicule électrique peine-t-il à s’intégrer dans notre quotidien ?

Les recherches réalisées durant cette mission professionnelle avaient pour objectif de répondre à cette question et d’y apporter des solutions. Les premiers travaux ont permis de dresser un portrait de la mobilité des ménages et du poste de transport des foyers. Il apparait qu’une grande majorité – plus de 80% – des trajets domestiques peut aisément être effectuée avec un véhicule électrique. En outre, au regard des usages, les véhicules secondaires de foyers multi-motorisés peuvent être remplacés par des véhicules électriques, sans conséquences contraignantes supplémentaires pour l’utilisateur. Cette simple constatation représente un marché de 6 à 9 millions de véhicules. Reste à organiser leur intégration sur le réseau et le territoire…

La suite de la mission a consisté à mettre en place l’intégration du véhicule à l’échelle de l’habitat mais également du pays. En effet, dans le cas d’un déploiement national massif de VE, il est nécessaire d’organiser l’intégration à ces deux échelles pour une relation « gagnant-gagnant » entre l’ensemble des parties prenantes. À court-moyen terme, il est clair que les acteurs publics, les fabricants automobiles, les industriels et les énergéticiens doivent agir et coopérer, car un déploiement non maitrisé du VE peut avoir des conséquences dramatiques sur le réseau électrique du pays.

Mots-clés : véhicules électriques, habitat résidentiel, optimisation énergétique.