banner


accès intranet


retour intranet




Bertrand CAGNEAUX

2004

Informations personnelles

Diplômé de Ecole des Mines de Douai
CV docIconTélécharger
Courriel Bertrand.CAGNEAUX@cma.ensmp.fr

Mission OSE

Organisation/Entreprise

Electricité De France

Lieu de la mission

MORET SUR LOING

Mission

Prospective à court et long terme de la demande en biocarburants dans les transports.

Résumé de la mission

Le secteur des transports est l'un des plus concernés par l'épuisement des ressources pétrolières et les tensions existant sur l'approvisionnement en hydrocarbures, puisqu'il est captif du pétrole à 97 %. De plus, du fait de sa croissance continue, la part de ce secteur dans les émissions de gaz à effet de serre devrait être prépondérante en 2050 ; aussi devrait-il représenter un levier important pour respecter les accords internationaux qui succèderont à Kyoto. On voit ainsi l'importance d'opérer rapidement une conversion vers des systèmes moins tributaires des hydrocarbures, limitant les émissions de GES et augmentant l'indépendance énergétique. Parmi les solutions envisagées, les biocarburants présentent l'avantage d'être renouvelables et mobilisables presque partout, puisqu'ils sont produits à partir de la biomasse.Les filières agricoles sont relativement matures, mais ne sont pour l'instant pas compétitives, à part au Brésil. Les carburants liquides issus de la gazéification de biomasse, dits carburants Fischer-Tropsch, de même que l'éthanol lignocellulosique, sont eux encore en phase de développement mais pourraient permettre d'atteindre de meilleurs rendements, tout en ne compromettant pas les besoins agricoles pour l'alimentation. Remis au goût du jour par le protocole de Kyoto et la récente flambée des cours du pétrole, les biocarburants font aujourd'hui l'objet de nombreux programmes (Etats-Unis, Brésil, UE, Chine, etc.) visant à un taux minimal d'incorporation dans les carburants ou à rendre viables les filières non matures (carburants FT et éthanol lignocellulosique). Cette étude présente dans un premier temps les éléments déterminants dans la synthèse de scénarios prospectifs sur les biocarburants. A partir des données récoltées, nous verrons ensuite ce qu'impliquent les objectifs à court terme pour l'agriculture, avant de dresser le potentiel mobilisable à l'horizon 2050 en fonction de l'évolution des rendements et de la demande de transport. Mots-clés : biocarburants, prospective énergétique, biomasse lignocellulosique, rendements énergétiques, surfaces mobilisées.