banner


accès intranet


retour intranet




Juan Sebastian BERNSTEIN LLONA

2005

Informations personnelles

Diplômé de Université Catholique du Chili
CV docIconTélécharger
Courriel Juan_Sebastian.BERNSTEIN_LLONA@cma.ensmp.fr

Mission OSE

Organisation/Entreprise

METROGAS

Lieu de la mission

SANTIAGO du CHILI

Mission

Injection de Biogaz dans le réseau de Gaz Naturel au Chili

Résumé de la mission

Le Chili actuellement importe plus de 70% de ses besoins en énergie primaire. Le gaz naturel, qui compte pour 27% de ses besoins, est importé en quasi totalité de l'Argentine. Depuis 2001, de graves problèmes économiques dans ce pays ont été à l'origine d'une profonde crise énergétique. Cette crise, produite par le manque d'investissements notamment dans l'infrastructure gazière (transport et production), a obligé les autorités locales à limiter voire réduire les exportations de gaz vers le Brésil, l'Uruguay et le Chili, a ce jour, le plus gros importateur. Ainsi, de gros enjeux se posent pour Metrogas et ses 350,000 sites clients à Santiago entre 2007 et 2010, date prévue d'arrivée des premiers cargos GNL. On estime actuellement que le potentiel de Biogaz récupérable à proximité du réseau de Gaz est de l'ordre de 500,000 m3 par jour, ce qui pourrait alléger en partie la situation dans le moyen et long terme. Le biogaz est un hydrocarbure qui se produit lors de la décomposition de produits organiques. Il est composé principalement de Méthane (45 a 65%), Dioxyde de Carbone (30 a 50%), et de composants soufrés (H2S). Ce gaz peut être injecté dans le réseau de Gaz Naturel dans la mesure ou la plus grande partie des composants « non méthane » soient remués. A présent, il existe plusieurs types de procédés pour séparer le CO2 et le sulfure d'hydrogène : adsorption physique (PSA, adsorption dans l'eau), absorption chimique (MEA, DEA) et séparation a travers le froid. Si bien il y de nombreuses expériences réussies, notamment en Suède, Hollande, Suisse, la technologie est chère, et les fabricants d'équipes restent peu nombreux. Cette étude a donc pour objectif d'évaluer la faisabilité d'utiliser du Biogaz dans le réseau de Gaz Naturel, en identifiant les technologies, et les contraintes économiques et stratégiques, compte tenu du contexte énergétique Chilien. Mots-clés : Biogaz, Gaz Naturel, Séparation CO2, Chili, réseau de Gaz Naturel, CO2