banner


accès intranet


retour intranet




Ghalem ALLAI

2012

Informations personnelles

Diplômé de Institut supérieur de l'aéronautique et de l’espace
Courriel Ghalem.ALLAI@cma.ensmp.fr

Mission OSE

Organisation/Entreprise

EDF R&D

Lieu de la mission

Clamart

Mission

Intégration des hypothèses de déploiement des Smart Grids dans les scénarios prospectifs à l'horizon de 2030

Résumé de la mission

Lorsqu'il s'agit d'imaginer le système électrique de demain, les Smart Grids sont au cœur des réflexions. Il existe une multitude de définitions des Smart Grids, mais elles ont toutes un point commun qui réside dans l'intégration des NTIC dans les Systèmes électriques d'aujourd’hui. Selon la commission européenne, associer les NTIC au système électrique le rendrait « capable d'intégrer de manière intelligente les actions des différents utilisateurs, consommateurs et producteurs afin de maintenir une fourniture d'électricité efficace, durable, économique et sécurisée ».

Cette étude a pour finalité d’éclairer les réflexions sur les impacts des Smart Grids sur le système électrique en intégrant les hypothèses de déploiement des Smart Grids dans le modèle prospectif France Times-FR. Elle est le fruit d'une collaboration entre le centre de mathématiques appliquées (CMA) de l'école des Mines de Paris et EDF R&D.

Nous avons choisi de focaliser l'étude sur une seule infrastructure Smart Grids qui est le pilotage des usages résidentiels communément appelé Demand-Response (DR). La DR offre de la flexibilité au système électrique pouvant se substituer, dans une certaine mesure, aux moyens de pointe. Dès lors, nous avons choisi de n'examiner que l'impact de la DR sur la capacité installée en moyens de pointe et sur l'activité de tout le parc.

Cette mission professionnelle a été organisée en deux étapes. Tout d'abord, un travail d'analyse de la demande d'électricité a été réalisé. Ce travail a permis de désagréger la courbe de charge résidentielle en différentes sous-courbes correspondant aux usages résidentiels et de décrire l'évolution des différentes consommations en énergie et en profil à l'horizon 2030 en s'appuyant sur le bilan prévisionnel de l'équilibre offre-demande d'électricité en France publié par RTE (édition 2012). Ensuite nous avons alimenté le modèle Times-FR avec les données précédentes et implémenté la représentation de la DR sous Times développée par Stéphanie Bouckaert (Thèse 2013, CMA).

Les résultats des simulations confirment l'impact non négligeable de la demand-response sur les moyens de pointe. En effet, les investissements dans les moyens de pointe diminuent avec le pilotage des usages résidentiels, ainsi que leur niveau de fonctionnement.

Mots-clés : Smart Grids, pilotage d’usages, Demand-response, systèmes électrique, moyens de pointe, charge, capacité installée, investissement, activité.